Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PAR LA VOIX
Spectacle jeune public (6 à 10 ans)

Avec Christophe Tostain, création de la Compagnie du Phoenix

C’est l’histoire de Roseline, une petite enfant de presque dix ans. De sa petite vie paisible, Roseline n’est pas satisfaite car elle vit avec un gros souci : elle est dotée d’une voix de cochon.

les mercredi 17, vendredi 19 à 18h (gouter à 17h30)

& le samedi 20 décembre à 15h (gouter après le spectacle)

 

souslespylônes du Complexe St Pierre (derrière la patinoire)

COUTANCES

 Tarif: 5€
Renseignements, réservations :

02 33 4 5 6 7 99

 

L’HISTOIRE

 

C’est l’histoire de Roseline, une petite enfant de presque dix ans. De sa petite vie paisible, Roseline n’est pas satisfaite car elle vit avec un gros souci : elle est dotée d’une voix de cochon.

 

En effet, le moindre son issu de sa bouche pique le creux de votre oreille comme une méchante ortie, fait sonner vos tympans comme une cloche d’église et traverse la boîte de votre crâne comme un troupeau de cochons ayant mangé du jambon.

 

Alors un soir, une bonne fois pour toute, elle décide d’enfermer sa voix dans un endroit SECRET et de ne plus JAMAIS PARLER.

 

De la voir devenue si muette, ses parents s’inquiètent. Même les médecins n’y comprennent rien. Pourtant, durant le jour, Roseline vit vraiment mieux ainsi, et la nuit, dans la chambre de son silence, elle rêve de chanter comme les divas célestes qui chantent sur les vieux disques de son papa qu’elle écoute en cachette. Mais, une nuit de neige, le vieux gros chêne du square situé devant la fenêtre de sa chambre devient le théâtre d’événements très étranges…

 

COMMENT ÇA MARCHE ?

 

L’histoire de Roseline, de cette petite fille qui décide un jour de ne plus parler, nous permet de découvrir les différentes facettes des usages de la voix et de toute l’importance de cet instrument naturel dans la vie quotidienne.

 

Ainsi nous voyageons et visitons les différentes formes chantées, qu’elles soient jazz, classiques, traditionnelles, primitives ou contemporaines.

 

Par la privation de la voix, nous découvrons aussi les autres moyens de communiquer tels que la langue des signes.

 

Par la voix dénonce aussi profondément le droit à la différence et les petites meurtrissures que l’enfant subit lorsque l’adulte se fige comme une muraille.

 

Tag(s) : #Les accueils

Partager cet article

Repost 0